Test du produit Isoxan Pro Active Sport

1 heure de tennis intensif avec Isoxan Sport

La rédaction de fairedusport.fr a voulu tester l’efficacité d’Isoxan Sport, boisson pour l’effort, et a donc demandé à un testeur, Laurent, de bien vouloir essayer ce complément alimentaire, au cours de son entrainement de tennis hebdomadaire.

Retrouvez ci-dessous le compte-rendu de son test :

Entrainement de tennis prévu ce jeudi à 10 heures au Tennis Club de Miribel avec mon coach Thomas.

Après plusieurs jours maussades, ou même de fortes pluies sur la région Lyonnaise, on retrouve enfin le beau temps et la température classique d’un mois de juin (entre 22 et 25°C).

Test du produit Isoxan Pro Active Sport pendant un entrainement de tennisAu menu, un entrainement de tennis intensif pour retrouver de la confiance et de la fluidité dans mon coup droit, qui me paraît trop irrégulier en match.

J’ai repris le tennis depuis 1 mois après 1 an sans activité physique.

Les premiers entrainements, et matchs m’ont clairement montré le chemin qu’il restait à accomplir pour retrouver la forme, et de la consistance dans mon jeu.

15 jours auparavant, mon premier entrainement avait été une véritable épreuve, tant je manquais de souffle, d’endurance, et tout simplement de physique.

Depuis, j’ai pu enchaîner quelques matchs contre des joueurs du club, et mesurer mes lacunes techniques, et mon manque d’endurance.

Par chance, à 36 ans, surtout quand on a toujours été sportif, on peut encore rapidement remonter la pente au niveau physique, et au bout de 3 matchs, j’ai peu à peu pu trouver un début de forme, et reprendre confiance dans mon jeu.

Donc ce jeudi,  pour mon 2ème entrainement de tennis, dans des conditions climatiques plus chaudes, j’ai décidé d’être mieux préparé à l’effort.

Car ceux, qui prennent des cours de tennis ou dans une autre activité sportive, savent que dans le cadre d’un entrainement avec un coach, on a naturellement tendance à être en apnée !

Soit, en mode concentration et action intensive ! Peu de temps de repos et de moment de laisser-aller pour maximiser l’apprentissage, l’assimilation et la performance.

Autant, lors du 1er entrainement, je ne pouvais enchainer plus de 5 minutes sans avoir besoin d’aller m’hydrater à la fontaine du club (j’avais oublié d’emmener une bouteille d’eau), et je cherchais ma respiration à plein poumon après quelques échanges répétés à grande fréquence, autant, cette seconde fois, j’avais prévu de tester une boisson pour l’effort : Isoxan.

On peut trouver cette boisson pour l'effort en pharmacie et il agit comme aide avant, pendant et après l’effort physique ! Attention, ce n’est pas un produit dopant !

Une boîte d’Isoxan contient 10 sachets de 30 grammes chacun à diluer dans 75 cl d’eau. Comme l’indique le sachet : Protection, Récupération, Optimisation sont les clés de ce complément alimentaire qui m’est parfaitement adapté.

En effet, quelques jours auparavant, lors de mon 2ème match de reprise, et après plus d’une heure d’effort, j’avais senti un début de contracture.

Comme j’ai un peu d’expérience, je me suis immédiatement relâché musculairement, ayant le souci de ne pas me blesser, après 1 an sans sport, et une reprise finalement trop rapide et intense.

Dans mon cas, il faut faire attention à ne pas trop en faire, trop vite !

D’autant que mes partenaires de club me sollicitent pour jouer régulièrement. (Je joue tous les 2 jours en moyenne).

Donc le 2ème argument d’Isoxan m’intéresse aussi !

La récupération devient pour moi un enjeu, si je veux être capable d’enchainer les matchs et les entrainements.

Je me souviens qu’après 3 matchs, j’avais le dos tellement contracté, et noué que ma compagne a dû me masser avec une crème décontractante, pour que je puisse tout simplement jouer le match suivant !

En fait, je découvre qu’en utilisant Isoxan, je peux récupérer plus rapidement, et sans être aussi contracté musculairement dans cette phase de reprise.

Enfin, l’optimisation est un terme, qui à mon niveau actuel, me paraît plus difficile à estimer, sauf à considérer, que le fait de ne pas me blesser et de récupérer plus vite, est déjà pour moi une grande optimisation de ma performance sportive !

Pour en revenir à l’utilisation concrète de ce complément alimentaire pendant mon entrainement, j’ai apprécié le goût légèrement citronné et sucré, qui m’allait très bien par cette chaleur.

On apprécie de boire cette boisson par rapport à des draineurs que l’on peut parfois utiliser quand on veut perdre du poids. En général, ce type de compléments alimentaires ont un goût peu appréciables.

Donc, j’ai été agréablement surpris par le bon goût de la boisson Isoxan Sport, surtout que je suis plutôt difficile en la matière.

Le seul reproche que je pourrais faire à ce produit, c’est que pour verser le sachet dans des bouteilles en plastique, cela mériterait d’avoir un système de bec verseur pour ne pas en mettre à côté.

Enfin, concernant mon entrainement, Thomas et moi, avions décidé de travailler mon jeu de jambe, principal élément physique et technique défaillant depuis ma reprise du tennis.

En effet, plus que la technique quand on arrête un sport, on perd la condition physique et le rythme.

Sur le court de tennis, j’étais très statique et surtout je ne me déplaçais pas bien, soit trop près de la balle, soit trop loin.

Nous avons donc décidé de travailler les reprises d’appuis, et les petits pas d’ajustements en fin de course.

Effectivement, des éléments que je connaissais,  mais dont mon corps avait oublié la somme d’efforts à répéter pour les produire avec efficacité.

La séance d’entrainement a donc été très intense pour mes jambes, et en particulier mes mollets. J’ajouterai que je les ai bien sentis chauffés pendant cette heure d’entrainement.

Isoxan ou pas, j’aurai de toute façon dû m’hydrater régulièrement pour tout simplement récupérer des efforts soutenus, que je me suis imposé pendant cet entrainement.

Mais à la fin de l’entrainement, j’étais très content de pouvoir de me réhydrater. Normalement, après une telle séance, le jour suivant, je n’aurais pas dû pouvoir mettre les pieds par terre, tant j’aurai du avoir des contractures dans les mollets !

Cependant, en ayant pris cette boisson pour l’effort, je n’ai eu aucune courbature, tout juste, ai-je senti que mes mollets avaient bien travaillé la veille !

Le test de cette boisson est donc franchement concluant du point de vue de la récupération, car je suis prêt à rejouer le lendemain sans sentir de gêne musculaire.

Comment est-ce que cela fonctionne ?

Sur la boîte, on peut lire Isoxan Pro boisson active est spécifiquement conçu pour assurer un apport en micro-nutriments lors de la pratique sportive. Ce complément alimentaire permet également de « tamponner » l’excès de production d’acide lactique généré par l’exercice physique.

Isoxan Pro Active Sport pour la préparation, la récupération et l'optimisation des performances sportives

Les anti-oxydants (vitamines A,C, béta-carotène, et bioflovanoides), le magnésium et le calcium contribuent à limiter le stress oxydatif au niveau musculaire alors que les apports glucidiques apportent de l’énergie pendant l’effort .

Enfin, le citrate de sodium, le magnésium et le calcium contribuent à une meilleure récupération.

A noter que l’efficacité d’Isoxan a été démontrée cliniquement ! Plus d'infos sur www.isoxansport.com

Pour mon prochain entrainement de tennis, je n’oublierai pas ma bouteille d’eau et mon Isoxan !

Article sponsorisé

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire