Bientôt le départ de la Transgascogne !

En 2011, l'épreuve vendéenne va se jouer un mois et demi avant la transat : de quoi rassurer les coureurs et les motiver à venir en nombre à Port Bourgenay. Cet aller et retour entre la Vendée et l'Espagne est aussi la seule grande épreuve en solitaire de l'avant-saison.

Départ de la Transgascogne le 24 juillet 2011

Plus que jamais cette année, la Transgascogne sera une épreuve incontournable, et ce à plus d'un titre ! C'est, bien sûr, avant tout, l'ultime confrontation, le test grandeur nature en plein Golfe de Gascogne avant le grand rendez-vous biennal de la Classe Mini (la Transat 6,50 Charente-Maritime - Bahia).

« C'est une épreuve géniale ! », lance Sébastien Rogues (Ecole Génération-GOP-Suez). Même enthousiasme pour Nicolas Boidevezi (Défi GDE) : « le parcours est vraiment très intéressant et il va y avoir du jeu ! » « C'est une grande classique et aussi un vieux rêve que je vais concrétiser... », confie Aymeric Belloir (Tout le Monde chante contre le cancer).

Un vrai exercice de dégolfage

Le premier gros atout de la Transgascogne c'est son parcours, surtout depuis 2009, où la première étape de 370 milles est devenue un véritable exercice de « dégolfage » !

De Port Bourgenay en Vendée, les concurrents grimpent d'abord en rangs serrés jusqu'à Belle île, avant de plonger Sud Ouest vers Ribadeo, port de Galice proche de la Pointe Finisterre. « C'est un entraînement précieux, une épreuve qui nous emmène sur ce parcours là, c'est un vrai dégolfage », note Nicolas Boidevezi qui avait d'ailleurs remporté cette première étape en 2009.

Un vrai exercice de dégolfage !

La remontée vers Belle île se dispute en général au contact. Là, il faut tout donner... mais pas trop... histoire de tenir le coup sur le long bord vers l'Espagne où stratégie et placement sont primordiaux.

L'étape retour est un sprint entre Ribadeo et la Vendée, sur une route météo parfois bien mal pavée... « En été, on peut avoir des orages, une météo capricieuse et évolutive qui pimente sensiblement la donne à l'allée comme au retour. C'est un parcours complet qui impose d'être réactif dès le début, de prendre un rythme (surtout en solitaire), gérer son matériel et faire des choix stratégiques précis », commente Denis Hugues, directeur de course.

2011 : plus de monde, plus de jeu

Le deuxième point fort de cette épreuve, c'est son calendrier. La Transgascogne 2011 a été avancée d'une grosse semaine (et la Transat 6,50 Charente-Maritime - Bahia décalée de 12 jours). Les coureurs disposent désormais d'un mois et demi de battement entre les deux courses : le temps de réparer une casse éventuelle.

« Il y aura sans doute plus de monde que les autres années, et ça devrait attaquer plus ! » remarque le skipper de Défi GDE. « L'ensemble des favoris devraient être au rendez-vous », confirme le directeur de course.

La Transgascogne est aussi la seule grande épreuve en solitaire du calendrier 2011 du circuit Mini (hors transat). « Ce sera notre dernière chance de vérifier nos réglages, de tester notre matériel... de voir si l'on a bien appris nos leçons quoi ! », s'amuse Sébastien Rogues.

Talmont St Hilaire, Port Bourgenay et Ribadeo mobilisés à 100%

Enfin, dernier atout, et pas des moindres : la Transgascogne est aussi une épreuve où l'on s'amuse !

L'escale 2009 à Ribadeo (une première pour le joli port de Galice) n'a laissé que d'excellents souvenirs à tous les coureurs , et ce malgré une pluie incessante.

L'escale 2009 à Ribadeo (une première pour le joli port de Galice) n'a laissé que d'excellents souvenirs à tous les coureurs

Quant à la qualité de l'accueil talmondais, il n'est plus à vanter ! Depuis 23 ans et 12 éditions, le petit port vendéen a toujours su trouver le juste équilibre entre bonne humeur, simplicité et sérieux pour offrir une vraie belle course aux coureurs : « la ville de Talmont St Hilaire et Port Bourgenay sont largement mobilisés autour de cette épreuve. A chaque fois, l'accueil et l'organisation y sont excellents. A Ribadeo, là aussi c'est fantastique, la première édition fut mémorable, et les responsables espagnols sont toujours aussi motivés ! », annonce Denis Hugues.

« C'est une épreuve ouverte qui mélange les genres et des ambitions sportives très différentes autour d'un parcours très intéressant. Cette hétérogénéïté donne beaucoup de valeur à l'ambiance des épreuves Mini », note Aymeric Belloir... et la Transgascogne ne déroge pas à la règle.

Cette année plus que jamais, la Transgascogne va pleinement jouer son rôle de répétition générale avant la Transat 6,50 Charente-Maritime - Bahia. Fin avril, on comptait une déjà une quarantaine d'inscrits.

D'ici quelques semaines l'épreuve vendéenne devrait présenter un plateau sportif de très haut niveau en solitaire, en proto comme en série. En double, plusieurs nouveaux venus sur le circuit sont attendus... et bienvenus !

Retrouvez le parcours, les listes des inscrits et toutes les informations sur le nouveau site de la Transgascogne : www.transgascogne.com

La Transgascogne - 660 mille solo et double

  • 13e édition (1ère édition en 1988)
  • Catégories : solitaire et double (72 partants max)
  • Prologue le 23 juillet
  • 1ère étape : départ le 24 juillet - Talmont St Hilaire/Ribadeo (via Belle île) - 370 milles
  • Arrivée estimée 1ère étape : 26 juillet
  • 2ème étape : départ le 30 juillet - Ribadeo/Port Bourgenay - 290 milles
  • Arrivée estimée 2ème étape : 1er août
  • Remise de sprix à Talmont St Hilaire le 3 août

Les vainqueurs de l'épreuve en proto/solo

2009 : Jorg RIECHERS - 2007 : Yves LE BLEVEC- 2005 : Corentin DOUGUET - 2003 : Armel TRIPON - 2001 : Yves LE BLEVEC - 1999 : Lionel LEMONCHOIS - 1997 : Thomas COVILLE - 1995 : Yvan BOURGNON - 1993 : Gwen CHAPALIN - 1991 : Loïc BLANKEN - 1989 : Philippe VICARIOT - 1988 : Olivier HIVER

Transgascogne 660 milles entre Port Bourgenay Circuit Mini voile dégolfage

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×