Red Bull Beat It casse les codes et transforme la fête de la musique en fête de la danse !

Le 21 juin 2011, douze danseurs hip-hop parmi les plus réputés de l'Hexagone investiront trois lieux parisiens pour un battle d'un genre nouveau : version déjantée des compétitions de danse hip-hop, Red Bull Beat It verra s'affronter en one-to-one des danseurs issus de tous les styles (boogaloo, lockin', poppin', krump, break…), au son d'une playlist qui déborde largement le cadre du hip-hop (électro, disco, rock, ragga…).

 

Légende photo :Red Bull Beat It 2011 – Copyright : HomardPayette/Red Bull

Red Bull Beat It 2011 – Copyright : HomardPayette/Red Bull

 

Replaçant la musicalité au centre de la compétition et la compétition au centre de la rue, Red Bull Beat It renoue avec l'esprit originel de la danse hip-hop : un combat libre tous styles confondus, sous les hurlements du public, dans la plus pure tradition des joutes qui retournaient les rues de New York, berceau du breakdance, à la fin des années 70.

Avec tout de même un zeste de folie en plus : sur une bande son allant du "Raspoutine" de Boney M à "Je danse le mia" d'Iam, en passant par Abba, Grandmaster Flash ou Rage Against The Machine, Red Bull Beat It dépoussière joyeusement les playlists des battles traditionnelles, quitte à déstabiliser les danseurs.

Cassant les codes des compétitions classiques où les danseurs s'affrontent dans un même style, cette confrontation tous styles donne un gigantesque coup de fouet sur le dancefloor : pas de poules prédéfinies, de catégories d'âge ou de classement par sexe. Les danseurs s'affrontent tous sur le même terrain avec leurs techniques et leurs bottes secrètes, rivalisant de style, de charisme et d'inventivité pour dompter cette bande son inédite. Dans un esprit de liberté parfaitement décomplexé, Red Bull Beat It transforme ainsi le bitume parisien en un théâtre survolté. Le choc des titans au coin de la rue !

Des maîtres du lockin', du krump ou du poppin' aux b-boys les plus réputés, ce battle du troisième type verra se défier les meilleurs parmi les meilleurs. Le Lyonnais Lilou, double vainqueur du Red Bull BC One et champion incontesté du b-boyin international, P-Lock (Vagabonds, Montalvo.), locker époustouflant Sarah Bee, figure incontournable du b-boyin' féminin ou encore ou encore Meech figurent déjà au line-up de cette compétition haut de gamme.

Au terme de la compétition, les vainqueurs seront élus par le public grâce à un système de vote à main levée. Pas de jury, pas de note ni de passe droit. Juste un cercle, des danseurs et du style. A l'ancienne !

Red Bull Beat It boogaloo lockin' poppin krump break hip hop danseurs electro disco rock ragga

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×