RED BULL CLIFF Diving World Series 2012

11 athlètes d’exception issus des 4 coins de la planète se préparent pour le coup d’envoi du RED BULL CLIFF DIVING WORLD SERIES fin juin.

3 ans après son lancement, la World Series s’impose comme l’événement phare dans l’univers du plongeon de haut vol.RED BULL CLIFF Diving World Series 2012

Les plongeurs sont affûtés comme jamais, les plongeons sont d’un niveau de difficulté jamais atteint, mais les piliers de la compétition restent les mêmes : les meilleurs plongeurs du monde, seuls face à la gravité, pour des sauts de haute voltige de 27 m de haut et des chutes de 3 secondes à 85 km/h.

De juin à septembre 2012, ce championnat unique au monde sera de nouveau le théâtre des plongeons les plus vertigineux.

7 étapes s’enchaineront, réparties entre l’Europe, l’Amérique du Nord et le Moyen-Orient.

Le défi de cette nouvelle saison s’annonce plus palpitant et corsé que jamais et l’arrivée dans la compétition de nouveaux athlètes, qualifiés lors des étapes qualificatives qui se sont déroulées en Australie en février, va certainement ajouter au challenge des plongeurs ayant remporté leur sésame lors de la World Series 2011.

Du haut de ses 23 ans, la nouvelle recrue américaine, David Colturi n’est pas seulement le plus jeune du Tour, il a aussi fait l’unanimité des juges lors des qualifications.

De son côté, le plongeur anglais Blake Aldridge, qui a fait son chemin jusqu’en finale aux Jeux Olympiques de 2008, sera le premier plongeur olympique à participer à la World Series.

Sans oublier le colombien Orlando Duque, 9 fois champion du monde et vainqueur de la première édition du RED BULL CLIFF DIVING WORLD SERIES qui sera de retour sur la plateforme de plongeon après sa blessure à la cheville l’année dernière et qui compte bien reconquérir son titre, aujourd’hui détenu par l’anglais Gary Hunt.

7 étapes s’enchaineront, réparties entre l’Europe, l’Amérique du Nord et le Moyen-Orient.Le plateau de compétition 2012 sera composé de 11 plongeurs : le top 7 du circuit 2011 et les 4 meilleurs des qualifications australiennes. Ils sont issus de 8 pays différents et sont âgés de 23 à 38 ans.

Ils seront rejoints sur chaque étape par des plongeurs gratifiés d’une « wildcard », 3 maximum par compétition, qui, pour la première fois, pourront cumuler des points pour le classement général et auront, de fait, leur mot à dire en finale.

Pour cette quatrième année de compétition, l’organisation du RED BULL CLIFF DIVING WORLD SERIES s’est efforcée de faire évoluer l’événement pour permettre à l’élite du plongeon de haut vol de s’affronter dans des conditions optimales.

La devise reste cependant la même : seul le meilleur parmi les meilleurs pourra accéder au titre.

Naturels ou urbains, reculés ou légendaires… les spots de compétition participent de la magie de l’événement.

Parmi les 7 lieux que compte le calendrier en 2012, 6 sont nouveaux et promettent du très haut niveau.

Débutant le 22 juin en Corse à Bonifacio, le RED BULL CLIFF DIVING WORLD SERIES atteindra son spot le plus septentrional à Grimstad en Norvège début juillet et foulera le sol portugais, pour la première fois, un mois plus tard, sur l’île volcanique des Açores.

Naturels ou urbains, reculés ou légendaires… les spots de compétition participent de la magie de l’événement.Inis Mor en Irlande accueillera une étape à la mi-saison puis, après un plongeon à Boston aux Etats-Unis, ville de sport s’il en est -et la seule étape de 2011 reconduite sur 2012-, le sud du Pays de Galle en Grande Bretagne recevra les plongeurs début septembre.

La grande finale se déroulera les 27 et 28 septembre dans un lieu des plus pittoresques pour ce genre de discipline, le Sultanat d’Oman à Wadi Shab. 

  • 22 & 23 Juin | Bonifacio, Corse | FRANCE
  • 6 & 7 Juillet | Grimstad | NORVEGE
  • 20 & 21 Juillet | Açores | PORTUGAL
  • 3 & 4 Août | Inis Mór| IRLANDE
  • 24 & 25 Août | Boston | USA
  • 7 & 8 Septembre | Pembrokeshire, South Wales | GRANDE BRETAGNE
  • 27 & 28 Septembre | Wadi Shab | SULTANAT D’OMAN

Une première étape en Corse pour les RED BULL CLIFF DIVING WORLD SERIES

Située sur la pointe sud de l’Ile de Beauté, la ville de Bonifacio est sans aucun doute l’un des plus beaux joyaux de la Corse. A l’extrémité de la presqu’ile, là où les falaises interdisent toute escalade, les plongeurs s’élanceront du haut des vestiges de la batterie Saint-François. Cette imposante muraille barrant une faille de la falaise servait autrefois à la défense de la ville.

Surplombant les Bouches de Bonifacio et au coeur du Parc Marin Corso-Sarde, le site qui accueillera le RED BULL CLIFF DIVING WORLD SERIES est à l’entrée d’un fjord unique en Méditerranée. Il offre une vue panoramique exceptionnelle sur la Sardaigne toute proche et sur le petit phare rouge de la Madonetta assis sur son rocher triangulaire qui commande l’entrée du goulet long de 1,5km.

Une première étape en CorseLa compétition

Dans une discipline où 3 secondes durent une éternité et où la moindre erreur peut couter la victoire, un format en face à face ne peut que pimenter la compétition. Seuls les 7 premiers et un 8ème athlète sauvé par le jury accèderont à la finale.

Sur chacune des étapes, 5 juges internationaux noteront, de 0 à 10, 2 sauts imposés et 2 sauts libres et ce sur la position de départ, la position en l’air et l’entrée dans l’eau. 

Parmi le jury qui compte 11 juges au total sur l’ensemble de la World Series, on compte, cette année encore, la star américaine du plongeon, Greg Louganis, 4 fois médaillé d’or aux Jeux Olympiques.

Les juges du RED BULL CLIFF DIVING WORLD SERIES

Claudio De Miro (ITA) Chef juge, ancien membre de l’équipe nationale italienne de plongeon José António Martinez (MEX) Chef juge adjoint, juge FINA Renato Rosi (ITA) Ancien membre de l’équipe italienne de plongeon Jeff Arbon (AUS/UK) Plongeur ayant participé aux JO de Séoul en 1988 Sarah Massenz (ITA) Membre officiel de la FINA, ancienne membre de l’équipe italienne de plongeon Greg Louganis (USA) 4 fois médaillé d’or en plongeon aux JO.

Plongeur le plus célèbre de sa génération Steve Foley (AUS) 3 participations aux JO, 1er Australien à avoir atteint les finales dans les deux disciplines : tremplin et plateforme aux Jeux de 1984

  • Andrey Ignatenko (UKR) Ancien plongeur de la World Series, vainqueur de l’étape de La Rochelle en 2009
  • Anke Piper (GER) Triple Champion d’Europe du plongeon à 10m
  • Marion Reiff (AUT) A participé aux JO de 2000 et 2004 en plongeon synchronisé
  • Ken Grove (AUS) Double Champion Olympique (AUS et AUT), premier entraineur de plongeon de haut vol d’Orlando Duque

Red Bull world series 2012 plongeon de haut vol cliff diving bonifacio

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×