Raid

Un sportif au courage hors norme !

Ce week-end, Joe Kals sera à l'honneur à Paris sur les Champs-Elysées. Ce sportif a décidé de traverser la France du Nord au Sud depuis le 10 août mais d'une manière incroyable puisqu'il va réaliser cet exploit en marche pendulaire.

Le courage de Joe Kals

En effet, cela signifie parcourir 1 325 kilomètres à bout de bras puisque Joe Kals est en fait paraplégique suite à un accident de moto survenu 30 ans plus tôt !

Leçon de courage et leçon d'espoir, d'un homme qui n'a jamais renoncé à réaliser des exploits. Ce dimanche 18 septembre sera l'occasion pour ce sportif de haut niveau de fouler les pavés parisiens avant de poursuivre son exploit vers le sud de la France.

Déjà 200 kilomètres dans les bras depuis son départ du Havre en août !  Sans oublier que cet exploit sportif n'est pas fait en vain mais sert la bonne cause et l'espoir : « Pour que, dans un futur, le plus proche possible, l’homme ne garde plus de séquelles d’une section de la moelle épinière et ainsi puisse continuer à vivre dans la
dignité. » Joe Kals

Le combat d'une vie

Pour boucler son tour de France, il devra réaliser une moyenne de 10 kilomètres par jour sur des routes départementales jusqu'à Menton, son point de destination.

Dépassement de soi, volonté de fer, entrainement quotidien telles sont les qualités et engagements de Joe Kals pour faire oublier son accident de moto et rester un sportif combattif.

Un exemple d'un homme qui n'a jamais renoncé malgré la terrible épreuve imposé par son accident de moto à seulement 20 ans. Rien ne l'arrête : périples en fauteuil roulant, basket-ball, marathon, hand bike et maintenant marche pendulaire....Bravo Champion !

Rendez-vous dans 5 mois pour l'arrivée de ce fabuleux exploit sportif ! Une marche pour la vie car Joe Kals reversera les dons pour la recherche médicale sur la moelle épinière ! Nous avons tous à nous inspirer de Joe Kals, sportif amateur ou professionnel !

Marathon de l’Eyrieux

Le 11 septembre, prenez le départ à la Voulte sur Rhône, du 1er marathon de l’Ardèche, en vallée de l’Eyrieux..

Sur un parcours enchanteur, homologué à 42,195km, empruntant une ancienne voie de chemin de fer réhabilité en voie douce, le tracé suit la vallée de l’Eyrieux.

Marathon de l'Ardèche 2011

Les coureurs découvriront des paysages verdoyants, magnifiques, et différents à chaque méandre de rivière, avant d’arriver au Cheylard.

Ce Marathon de 42,195 kM (jalonnée et validée officiellement par la fédération nationale d'athlétisme) totalise un dénivelé de 350 m. Le revêtement est en partie bitumé et en partie en terre dure. Il reste quelques portions en pouzzolane, mais les communes se sont engagées à les rendre praticables à la course à pied.

Cette Course officielle inscrite dans le calendrier 2011 des Courses Hors Stade Drôme-Ardèche attend, pour cette première édition, la participation de 300 coureurs.

2 formules seront proposées :

  • Marathon individuel de 42,195 kms
  • Marathon en relais de 2 coureurs (il n’y a pas de chronométrage au moment du relais effectué à mi-parcours, le temps sur la ligne d’arrivée sera le temps de l’équipe).

Récompenses

  • Chaque coureur recevra un T-shirt technique à l’inscription
  • Chaque coureur terminant l’épreuve aura une médaille
  • Des lots en nature seront distribués aux meilleurs temps dans chaque catégorie (Juniors, séniors, vétérans, hommes et femmes etc.)

Inscriptions

Aller sur le site internet : www.marathon-ardeche.fr

Les inscriptions doivent se faire à partir du lien sur le site jusqu’au 3 septembre 2011. Les inscriptions de dernière minute (à prix majoré) auront lieu avant le départ le 11 septembre et seront closes 45 minutes avant le départ de l’épreuve.

Remise des dossards aux concurrents dès le samedi après-midi 14 heures à La Voulte-sur-Rhône à l'Office de Tourisme. Puis le dimanche matin de 6h30 à
8h15 également à l'Office du Tourisme de la Voulte-sur-Rhône.

37ème championnat de France de montgolfières à Paray-le-Monial du 23 au 28 août 2011

Des envahisseurs à Paray-le-Monial

Le championnat de France de montgolfières 2011 se déroulera au coeur du Pays Charolais-Brionnais. Un Comité Organisateur a été constitué pour mettre en oeuvre cet événement sportif national au côté de la Fédération Française d’Aérostation (FFA). En collaboration avec la dynamique ville de Paray-le-Monial, l’objectif est d’offrir aux touristes et pèlerins, qui se rendent chaque année nombreux dans la région, une manifestation remarquable et plutôt « gonflée » !

37e championnat de France de montgolfières à Paray-le-Monial

65 montgolfières, compétiteurs et Fiesta confondus, sont attendues pour participer à ce rassemblement sportif d’envergure. Une cinquantaine de ballons  s’affronteront en compétition tandis qu’une vingtaine d’autres, dédiés au grand public, assureront le spectacle et les baptêmes en montgolfière. Il faut savoir qu’un équipage en compétition comporte un pilote et trois équipiers. Un équipage Fiesta en revanche ne nécessite qu’un pilote et un équipier pour - ce qu’on appelle dans le langage aérostatique - le « retrouving » [retrouver]. Assurer le « retrouving » consiste à suivre en voiture, muni d’une remorque attelée, le pilote à bord de sa montgolfière, pour pouvoir le récupérer à l’atterrissage.

90 officiels délégués par la Fédération se réuniront au sein de l’Equipe Sportive et s’assureront du bon déroulement du championnat uniquement : observateurs, directeurs des vols, prévisionnistes météo, jurys, équipes de mesure, scoreurs, débriefeurs, commissaires, etc.

Enfin, le Comité Organisateur rassemble une vingtaine de personnes bénévoles qui s’investissent ans la recherche des infrastructures d’accueil, dans la gestion du plan de financement, la mise en place de spectacles, animations et prennent en charge les actions de communication.

Les pilotes et observateurs sont attendus à Paray-le-Monial le lundi 22 août dans l’après-midi pour l’enregistrement. Des vols d’entraînements auront ainsi lieu le lundi soir et le mardi matin suivant. Un briefing général ouvrira officiellement le championnat de France en compagnie des élus et partenaires de l’événement, mardi 23 août au théâtre de Paray-le-Monial.

37e championnat de France de montgolfières à Paray-le-Monial

Le déroulement de la compétition

Chaque vol en montgolfières est précédé d’un briefing en effet, il s’agit du moment où le directeur des vols informe les 42 pilotes et leurs équipages sur les conditions météo, les épreuves à réaliser et la position des cibles. Les premières épreuves auront donc lieu le mardi 23 au soir si les conditions météorologiques le permettent. Des décollages de ballons se succéderont ensuite matins et soirs, tous les jours jusqu’au 27 août. Huit manches sont ainsi envisagées.

Sur huit vols possibles, tous ne seront pas forcément réalisés. En effet, le directeur des vols, personnage très important du championnat, travaille main dans la main avec le prévisionniste météo et décide, en fonction des conditions du vent et orageuses, si les vols peuvent avoir lieu ou non.

C’est pourquoi le bon déroulement de la compétition est fortement dépendant du temps qui se présentera cette semaine-là.

Une compétition comporte plusieurs vols et plusieurs épreuves. Dans toute épreuve, le pilote doit diriger sa montgolfière (en tenant compte des facteurs de relief, altitude, température, du vent et des courants) vers une ou plusieurs cibles (matérialisée par une grande croix blanche posée au sol) et y jeter un marqueur depuis la nacelle. Les équipes de mesures (à proximité des cibles) et les observateurs (qui suivent un et un seul pilote, depuis le sol ou à bord même de la nacelle du ballon qu’ils observent) rapportent ensuite notes et rapports de vol au moment du débriefing. Des points sont alors attribués à chaque pilote. Le nombre cumulé de points obtenus sur chaque épreuve permet de désigner le Champion de France.

Pour clore le spectacle, le champion de France sera annoncé lors du dîner de gala et de la remise des prix le samedi 27 août. L’Espace Culturel et de Congrès recevra les invités à la cérémonie.

Leçon de pilotage

La compétition en montgolfière est l'art de diriger un engin non dirigeable. Une montgolfière "flotte" dans le courant d'air, elle se déplace avec le vent et à la vitesse du vent, comme un bouchon sur l'eau dérive à la vitesse du courant. Dans un ruisseau, le courant suit la pente, mais les rochers, les sinuosités du terrain modifient  légèrement et fréquemment sa direction. C'est la même chose en l'air, où le vent varie en force et en direction, suivant le moment de la journée, suivant le profil du terrain et surtout suivant l'altitude. On dirige une montgolfière en utilisant tour à tour, ou simultanément, les particularités du relief, les effets de l'ensoleillement ou de l'ombre et surtout en cherchant les changements d'orientation du vent, selon les différentes hauteurs.

L'utilisation du courant d'air ne doit rien au hasard et le meilleur pilote est celui qui trouve plus tôt le bon courant d'air, ou qui réussit mieux à l'exploiter. Ce talent ne doit rien au ballon utilisé, car une montgolfière n'a pas de performances propres ; c'est un aérostat qui ne se déplace pas autrement qu'avec le courant d'air.

Toutes les montgolfières se valent en compétition. Leur forme fuselée leur donne une bonne aptitude à monter ou à descendre rapidement, mais elles doivent être assez stables pour rester en palier, à la même hauteur. La compétition aérostatique est une compétition authentique dont le résultat ne doit rien au matériel.

La performance réalisée ne dépend que du pilote et son équipage. Il n'est pas nécessaire d'avoir le dernier modèle de montgolfière pour gagner une compétition. On pourrait même tirer les montgolfières au sort pour les attribuer aux pilotes avant le départ, sans que cela change le résultat d'une épreuve.

La primauté du pilote sur la machine rend la compétition en montgolfière particulièrement stimulante et valorisante pour ceux qui la pratiquent, comme pour ceux qui la suivent. Tous les concurrents partent à égalité de chances sur le plan matériel. C'est ce qui rend ce sport aussi attachant.

Sites et infrastructures dédiés au championnat de France

La zone d’envol a été établie par la Fédération Française d’Aérostation entre Marcigny au sud, Charolles à l’est, Gueugnon au nord et Le Donjon à l’ouest.

Les différents Centres Logistiques pour assurer le bon déroulement et la coordination compétition/Fiesta sont prévus à Paray-le-Monial :

  • Au Cap, pour assurer petits-déjeuners et dîners des équipes sportives, du Comité Organisateur et de l’ensemble des pilotes mais aussi pour y tenir les briefings des pilotes Fiesta ;
  • Au Centre Culturel et de Congrès, afin d’installer les bureaux météo, Direction des Vols, débriefing, équipes de mesure et scoring, mais aussi pour assurer les briefings des compétiteurs ;
  • Au théâtre, pour la cérémonie d’ouverture lors du briefing général, et enfin pour la remise des prix ;
  • Rue Pierre Lathuilière, pour l’installation de la zone de remplissage de gaz et des nourrisses.

Tous les pilotes et organisateurs seront répartis et logés à la Résidence Parodienne, aux lycées Jeanne d’Arc et Sacré Coeur au coeur de la ville de Paray-le-Monial toujours.

Le Parc du Moulin Liron est enfin réservé pour les décollages des montgolfières Fiesta qui assureront chaque jour les baptêmes de l’air. Ce site accueillera également animations journalières, buvettes et soirées Night Glow – extraordinaire spectacle de montgolfières gonflées de nuit – qui seront organisées le jeudi 25 et/ou vendredi 26 août à partir de 21h.

A surveiller de très prêt

Un ensemble de pilotes chevronnés mais aussi saône-et-loiriens participeront au championnat de France 2011. Pour notre plus grand plaisir, ils se disputeront le podium.

François MESSINE, grand compétiteur international puisque champion d’Europe en 2007, champion du monde en 2008, vice-champion d’Europe à Brissac en 2009, il est également le champion de France en titre (4e trophée national).

Stephane BOLZE, cinq fois champion de France, champion d’Europe en 1998 et 3e au championnat du Monde 2008 ;

Olivier ROUX-DEVILLAS, surnommé « la légende » parce que le plus ancien compétiteur au monde, figure parmi les concurrents les plus tenaces. Ce dernier a participé à tous les championnats de France depuis 1975 ; Elle lui échappa en 2010,

Nicolas SCHWARTZ champion de France 2008 et 2009, tentera cette année de reconquérir la première marche du podium que François Messines lui déroba à la toute dernière épreuve du 36e championnat.

Les pilotes saône-et-loiriens défendront également leurs places sur le podium après de très bons résultats l’année passée. Guy CINQUIN, originaire de Mercurey avait en effet fini à la 3e place tandis que Laurent PACAUD, pilote charollais, se plaçait au 16e rang devant Jean-Marc LEQUIME vivant à Moroges (21e). Il s’agit donc de challengers redoutables capables de réaliser d’excellentes performances… A suivre !

Réalisez votre rêve d’enfant !

Partez à la découverte du Pays Charolais Brionnais vu du ciel. Survolez la Basilique de Parayle-Monial, apercevez la Tour Saint-Nicolas, suivez le cour d’eau de la Bourbince et éveillez la curiosité des charolaises sous votre passage.

Les vols de loisirs sont ouverts au public désireux de vivre cette expérience non extrême mais bien sensationnelle et visuelle. Les montgolfières - dites Fiesta - assureront ces prestations depuis le Parc du Moulin Liron, matins (6h30) et soirs (18h30), pour 180€ par passager. Un baptême de l’air comprend le briefing avec l’équipage, la participation au gonflage du ballon, le vol de 45-60min, l’aide à la récupération du ballon et le retour au point de décollage à bord du véhicule du pilote.

La quiétude et la sérénité que procure un vol en ballon exclu l’idée de sport de haut niveau, et pourtant ! Au calme, laissez-vous portez par le vent et rêvez…

Pour offrir un baptême de montgolfière ou le réserver pour vous-même, prendre contact avec l’Office de Tourisme de Paray-le-Monial au 03 85 81 10

Emmanuelle Blachon tentera de battre le record du GR 20® (Corse) en moins de 55 heures

Lorsque des anonymes se lancent dans la course au record… C'est une grande aventure humaine qui se met en place.

Entre le 2 et le 10 juin prochain, Emmanuelle Blachon et son équipe vont tenter l'aventure sur l'un des sentiers de randonnée les plus connus, mais également l'un des plus exigeants : le GR 20®, ralliant la Corse du Nord au Sud.

Cette aventure est avant tout celle d'une équipe d'une dizaine de sportifs passionnés par les Trails et la montagne, tous habitant la vallée de la Maurienne et la station des Karellis.

Emmanuelle ne s'en cache pas, Killian Jornet, le jeune surdoué des trails et tombeurs de records est son inspiration quotidienne. Ne bénéficiant que de quelques conseils privilégiés de sa part, Emmanuelle ne perd pas de vue que c'est avant tout son entrainement et sa volonté qui feront la différence.

Le parcours

  • 180 kilomètres depuis Calenzana au Nord jusqu’à Conca au Sud.
  • 14 500 mètres de dénivelé positifs.
  • Plusieurs passages au dessus de 2 000 m.
  • 14 étapes (se réalise normalement en 13 journées de marche).
  • Départ : Calenzana (350 m 9 h) • Carozzu • Asco (1 450 m) • Cirque de la Solitude (2 200 m 18 h) • Bergeries de Ballonne • Verghio • Capitello (2 100 m à l'aube du deuxième jour) • Refuge de l’Onda • Col de Vizzavona • Col de Verde (1 200 m 18 h) • Usciolu • Monte Incudine (1 970 m à l'aube du troisième jour) • Bassetta • Refuge de l’Asinao • Col de Bavella (1 200 m) • Conca (arrivée).
  • 13 points de ravitaillement prévus
  • 3 jours et 2 nuits

L'objectif

Battre le record établi en 56 h 04 par une athlète corse, Josée Cumbo. Après les repérages effectués, Emmanuelle Blachon et son équipe se sont fixé comme objectif de le faire tomber en moins de 55 heures. De nombreux repérages ont déjà été effectués ces dernières années et 80 % du parcours est clairement identifié. Une dernière session d’entraînement sur place est prévue entre le 8 et le 18 mai 2011.


L'équipe

Emmanuelle Blachon est maman d'un tout petit bambin, Ugo, âgé de seulement 22 mois. Mariée à Jean-François Blachon, directeur de la station des Karellis en Maurienne, cette aventure est un projet de couple qu'ils vont partager.

Habituée aux courses longues telles que le Corsica Raid Aventure (400 km), la traversée des Pyrénées centrales, ou la 6000D, cette directrice d'établissement touristique de 32 ans a trouvé un défi à sa hauteur.

Emmanuelle est simple, dynamique, organisée, avec un fort mental et une volonté incroyable, des qualités indispensables à la réalisation de ce projet. Cette tentative est l'aboutissement de l'énergie que chaque membre met dans l’entraînement au quotidien.

Les moyens mis en oeuvre

  • Une équipe composée de 3 femmes et 5 hommes
  • 2 véhicules pour rejoindre les points de ravitaillement et transporter la logistique (eau, nourriture, chaussures, vêtements, etc)
  • 1 moto pour les déplacements rapides si nécessaire
  • Une équipe de coureurs qui se relaieront aux côtés d'Emmanuelle pour qu'elle ne soit jamais seule : 2 personnes en journée et 3 durant la nuit
  • Un camp de base douillet chez « E Caselles » à Patrimonio (www.villas-caselle.com).
  • Inscription auprès de la FFME pour valider et homologuer le record établi en fournissant le personnel nécessaire à son homologation


Le matériel en partenariat avec LAFUMA

  • Les chaussures : la Speed Trail (légèreté et souplesse en 270 g) et la Moon Race (amorti et accroche en toutes circonstances en 340 g)
  •  Les vêtements : brassière et tee-shirt Eribi Tank et Manul, short et caleçons Oxiane et Tabriz Tight, choisis pour leurs tissus techniques, légers et ventilés.
  • Le sac à dos : Ultra Trail 3 (le nouveau sac développé par Karine Herry) associé à l'Hydrabag 1,5 l.

La Nutrition avec EA-FIT :

  • Inergy® Barre (63 % de glucides), boisson de récupération alcaline isotonique et également des efforts de longue durée.

Les dates précises de ce record ne seront connues que quelques jours avant et seront fonction des conditions météorologiques. Le GR 20® restant l'un des sentiers de Grande Randonnée les plus engagés en Europe.

Les passionnés de sports se retrouvent sur meetinggame.fr


×