Montagne

Pandathlon : Collecter des fonds pour le Massif du Mont-Blanc

Saint-Gervais Mont-Blanc relève cette année le défi et accueille les 22 et 23 juin prochain la 4ème édition du Pandathlon. Organisé par le WWF, cet évènement éco-solidaire et sportif mobilise autour d’un objectif commun : la préservation du massif du Mont-Blanc.

Pandathlon : Collecter des fonds pour le Massif du Mont-Blanc

Lire la suite

S'inscrire au Marathon du Mont-Blanc 2012

Marathon du Mont-Blanc (Étape du National Trail Running cup 2012 Salomon/Endurance Mag)

Vendredi 29, Samedi 30 juin et Dimanche 1er juillet 2012

Les inscriptions bientôt complètes pour la 10ème édition du Marathon du Mont-Blanc en 2012 !

 En 2012, le Marathon du Mont-Blanc fêtera ses 10 ans ! En 2003 ils étaient déjà 455 au départ, aujourd'hui on compte déjà 1 522 inscrits.. Cette course mythique est la 6e étape du National Trail Running Cup Salomon / Endurance Mag 2012.

S’inscrire aux épreuves du Marathon du Mont-Blanc

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 8 septembre 2011 et devraient afficher complet à la mi-novembre.

Un record par rapport à la dernière édition !  Au 25 octobre 2011, l'organisation comptait déjà 1 979 inscrits : 1 522 pour le Marathon du Mont-Blanc, 347 pour le Cross du Mont-Blanc, 29 pour le KM Vertical et 57 pour les 10 KM du Mont-Blanc. 

Rappel : le nombre de participants sur les courses est limité afin de garantir sécurité, environnement et l'esprit du Marathon du Mont-Blanc.

En 2011, au total des courses, le week-end chamoniard avait réunis 5400 coureurs et 51 nationalités.

Une course qui dépasse les frontières

23 nations ont pour l'instant (re) signé au pied du Mont-Blanc, sur toutes les courses du week-end.

La France compte 1 660 inscrits, puis l'Angleterre (101) et la Belgique (78 participants). Les nations suivantes sont déjà représentées : la Suisse, les Pays-Bas, l'Ecosse, Les Etats-Unis, l'Allemagne, l'Autriche, le Canada, le Danemark, la Finlande, l'Irlande, l'Italie, le Japon, la Lituanie, le Luxembourg, Monaco, l'Irlande, la Pologne, la Roumanie, la Slovénie et la Suède.

Les courses du week-end

  • MARATHON DU MONT-BLANC - 1er juillet 2012 : TRAIL en semi-autonomie. Distance de 42.195 km assortie d'un dénivelé positif de 2511m, d'un dénivelé négatif de 1490m. Limité à 2000 coureurs.
  • CROSS DU MONT-BLANC - 30 juin 2012 : TRAIL COURT en semi-autonomie. Distance de 23 km avec un dénivelé positif de 1454 mètres et un dénivelé négatif de 474 mètres. Limité à 1500 coureurs.
  • KM VERTICAL - 29 juin 2012 : Course organisée sous forme d'un contre la montre. Distance de 3,5 km assortie d'un dénivelé de 1000m positif. Limité à 400 coureurs.
  • 10 KM DU MONT-BLANC - 30 juin 2012 : Course nature. Distance de 10 km sur le tracé des pistes de ski de fond, accessible à tous les coureurs quel que soit leur niveau. Limité à 800 coureurs.
  • MINI CROSS - 30 juin 2012 : Parcours de 800 m à 3 km destinés aux enfants se déroulant dans le bois du Bouchet.

S'entraîner en altitude

L'entraînement en altitude est apparu au lendemain des Jeux Olympiques de Mexico en 1968.

Il consiste en des stages de 3 à 4 semaines en moyenne montagne. Longtemps resté l'apanage des sportifs d'endurance, il intéresse un nombre croissant d'athlètes de disciplines très diverses.

Depuis une vingtaine d'années, des méthodes (vivre en haut et s'entraîner en bas; entraînement intermittent en hypoxie...) et des équipements nouveaux (par exemple les chambres hypoxiques) permettent à tous les sports de bénéficier des résultats de l'entraînement en hypoxie.

Entre ouvrage de physiologie et manuel d’entrainement, les auteurs font le point sur les connaissances scientifiques les plus récentes et, pour chacune des méthodes, détaillent les adaptations physiologiques (cardiovasculaires, musculaires...), les risques et les précautions à prendre.

Des exemples dans les sports d'endurance, les sports lactiques et les sports intermittents (football) viennent illustrer les observations scientifiques.
Des conseils pratiques et les témoignages d'entraîneurs et de champions font de ce livre un outil indispensable pour tous les sportifs qui s'interrogent sur le bien fondé de ces méthodes et qui recherchent des informations pratiques.

À propos des auteurs

Grégoire Millet est professeur d’université et directeur‐adjoint de l’ISSUL, l’Institut des Sciences du Sport de l’Université de Lausanne, spécialiste de l’entraînement intermittent intense en altitude et sur la comparaison entre hypoxie normobarique et hypobarique. Il a également été entraîneur et conseiller de niveau national et international (triathlon, VTT, football). Il est également conseiller scientifique pour plusieurs athlètes internationaux.

Laurent Schmitt est responsable du haut niveau et de la recherche au Centre National de Ski nordique à Prémanon. Professeur agrégé d’éducation physique et sportive et Docteur en biologie, Laurent Schmitt a été entraîneur national de ski de fond.
Il travaille actuellement à l’optimisation des méthodes d’entraînement en hypoxie, des méthodes d’individualisation et d’adaptation de l’entraînement, de l’analyse de la fatigue et du stress, de l’adaptation des remédiations en récupération d’états de fatigue et de stress.

Mécanismes, méthodes, exemples, conseils pratiques de Grégoire Millet, Laurent Schmitt
Collection : « Pratiques du sport » 264 pages – 34,00 €

l’Ultra Trail du Mont-Blanc une course extrême !

Faire le tour du Mont-Blanc en moins de 2 jours à une altitude de plus de 2500 mètres : l’Ultra Trail du Mont-Blanc est une course extrême (166 km et 9500 m de dénivelée positive) qui exige une condition physique optimale.

Comment se préparer à cette performance et récupérer rapidement après un tel effort ?

MBT propose aux sportifs une gamme de chaussures physiologiques dont les bénéfices se retrouvent dans plusieurs domaines fondamentaux que sont l’entraînement, la récupération musculaire et la prévention des blessures.

Du 22 au 28 août prochains, MBT sera présent à Chamonix sur le village des exposants de l’UTMB pour présenter sa nouvelle gamme « Athletic ».

La gamme « Athletic » des anti-chaussures MBT a été spécialement conçue et développée à l’attention des sportifs de haut niveau pour leur permettre de limiter les risques de blessures liées à la pratique du sport et accélérer la récupération après les entraînements et les compétitions.

Des bénéfices vraiment adaptés aux trailers

Les MBT agissent de façon positive pour pallier les effets négatifs générés par les efforts physiques intenses des trailers.

Efforts physiques auxquels il faut bien évidemment ajouter l’hostilité de ce format de compétition :

  • les sols irréguliers générant des appuis instables, des chocs à répétition,
  • l’altitude qui agit directement sur les organismes déjà rudement éprouvés,
  • l’obscurité et l’acuité visuelle altérée,
  • la fatigue accumulée par les heures d’effort.

Que ce soit en complément des programmes d’entraînement, en récupération active après les compétitions ou au quotidien, les MBT retranscrivent précisément ce que la cheville est amenée à réaliser pendant la course : enroulé et déroulé, répartition des pressions et absorption des chocs, développement de la proprioception et de la sensorimotricité.

En sollicitant particulièrement les jumeaux, véritables pompes sanguines, les MBT optimisent l’élimination des toxines et contribuent à améliorer le  retour veineux. Essentiel pour les trailers qui doivent faire face à des problèmes de forte concentration d’acide lactique, conséquence directe des efforts longs et intensifs.

Les atouts des MBT pour les sportifs

L’entraînement sensorimoteur fait aujourd’hui partie intégrante de la kinésithérapie, de la rééducation et de l’entraînement spécifique du sportif. Il contribue notamment à améliorer la mobilité au quotidien, prévient les blessures, les risques de récidive et permet d’augmenter la performance sportive, ce que viennent confirmer des études scientifiques.

Dans l’effort, MBT procure de nombreux avantages :

  • une exécution des mouvements plus précise
  • plus de stabilité et de force par une meilleure coordination intra et inter musculaire
  • une meilleure performance grâce à l’instabilité relative
  • une meilleure agilité et une vitesse accrue des mouvements
  • une meilleure détente
  • une augmentation de la capacité d’endurance.

En phase de récupération

De nombreux sportifs portent également les MBT en phase de récupération, car les tissus sont mieux irrigués et le corps se régénère plus rapidement.

En agissant directement au niveau de l’instabilité des appuis, MBT génère une véritable réaction en chaîne dont l’effet immédiat est de redresser la posture :

  • le buste est plus droit,
  • la tête se redresse instantanément et les douleurs cervicales sont soulagées,
  • la cage thoracique s’ouvre,
  • la musculature lombaire est décongestionnée.

Au final, les bénéfices sont nombreux : 

  • augmentation de la capacité d’endurance, développement de la proprioception et de la sensorimotricité,
  • optimisation du mouvement et amélioration de la technique de course,
  • régénération plus rapide après l’effort,
  • renforcement de la musculature posturale.

Témoignage

Selon Nicolas Mermoud (5 participations à l’UTMB, 3ème de l’UTMB 2007) :

« Pour être performant dans le Trail, développer de réelles qualités de proprioception et de sensorimotricité est indispensable pour s’adapter à tous les types de terrains. L’instabilité des appuis est permanente. L’altitude, la vitesse, la fatigue et la pénombre modifient sans cesse les repères. Développée par MBT, cette nouvelle technologie de semelles «bio-mécanisées» apporte des bénéfices immédiats pour tout type de coureur dans ses déplacements quotidiens ou en récupération : instabilité permanente permettant l’amorti, enroulé et déroulé du pied, travail en récupération active et renforcement de la musculature périphérique des chevilles et des genoux! MBT est désormais LE complément indispensable de mes performances avant et après l'effort ! ».

Nicolas Mermoud a bouclé l’UTMB 2007 en 22h 30 mn 51s.

Fin du Championnat de France de Canoë-Kayak Descente

Après 5 jours de compétition, ces Championnats de France ont pris fin ce dimanche avec les finales de Sprint des seniors Nationale 1. Les précipitations continuent ont façonné des conditions de « grosse eau vive » sur l’Isère avec une eau marron et des vagues importantes. Le mot d’ordre du jour était « adaptation ». Ces Championnats de France 2011 Open étaient un avant-goût des Mondiaux 2012 qui se dérouleront sur ce même site du 27 juin au 3 juillet 2012.

CANOE MONOPLACE : Alzingre, Champion de France !

Guillaume Alzingre (ASCK POISSONS VOLANTS) du club de Cesson Sévigné, l’actuel Champion du monde de Sprint devient Champion de France de Sprint devant Louis Lapointe (AS GERARDMER CK) et le vice Champion du monde, Yann Claudepierre (CK APACH COLMAR).

Le breton miroitait initialement les 2 titres en Classique et en Sprint. Il repart avec un titre en Sprint et une médaille d’argent en Classique. Plutôt à l’aise sur des parcours à profil «plats», G. Alzingre a aujourd’hui montré sa capacité à performer sur un parcours tumultueux. A noter la belle performance de Louis Lapointe (AS GERARDMER), jeune canoéiste talentueux de l’équipe de France moins de 23 ans qui s’intercale sur le podium, entre les 2 mastodontes de la discipline !

Podium Canoë Homme

  1. ALZINGRE GUILLAUME (ASCK POISSONS VOLANTS – Région Bretagne) 2 :33 :50
  2. LAPOINTE LOUIS (AS GERARDMER CK – Région Lorraine)+0,78
  3. CLAUDEPIERRE YANN (CK APACH COLMAR – Région Alsace) +1,34

Déclarations de G.Alzingre

« Ce n’est pas une revanche sur ma performance de mercredi car cette victoire n’efface pas ma 2ème place en Classique. Battre Yann Claudepierre sur le sprint est une bonne satisfaction. Mon prochain objectif est clairement le Championnat du monde 2012 qui se déroulera ici à la Plagne. Il va falloir que je travaille particulièrement les zones de rapides de l’Isère. Aussi, si les conditions sont réunies, nous aimerions aussi courir en Canoë biplace avec Yann. »

CANOE BIPLACE : la victoire pour Lapointe / Parmentelat

Louis Lapointe et Adrien Parmentelat (AS GERARDMER CK) ont créé la surprise en décrochant l’or devant l’équipage de Tom Bar et Mickaël Cordier (CLUB CK L’ISLOIS) les Vices Champions du monde de la discipline ! Ils sont suivis de près par Damien et Gaëtan Guyonnet (MOUSSAC CK) qui signent leur 2ème médaille de bronze sur ces Championnats.

Podium

  1. LAPOINTE Louis / PARMENTELAT Adrien (AS GERARDMER CK – Région Lorraine 2 :31 :49
  2. BAR Tom / CORDIER Mickaël (Club CK l’Islois – Région PACA) +1.35
  3. GUYONNET Damien et Gaëtan (MOUSSAC CK – Région Poitou-Charentes) +1,40

KAYAK MONOPLACE : Bonnetain et Parage croquent l’Or!

Après 2 médailles de bronze cette semaine, Quentin Bonnetain (VPA PONT D’ARC), 9ème des Championnats du monde d’Augsburg en Allemagne, clôture son Championnat avec une victoire en Sprint. Clément Faure (CK VIVONNE LES PAGAYOUS), outsider prend la deuxième place devant Théo Devard (AS GERARDMER) médaillé de bronze. La déception du jour vient de Paul Graton (MARSEILLE MAZARGUES CK) qui rend son dossard de Champion de France 2010 pour se contenter de la médaille en chocolat au pied du podium.

Podium Kayak Homme

  1. BONNETAIN QUENTIN (VPA PONT D’ARC – Région Rhône Alpes) 02 :23 :70
  2. FAURE CLEMENT (CK VIVONNE LES PAGAYOUS – Région Poitou Charente) +0,49
  3. DEVARD THEO (AS GERARDMER CK – Région Lorraine) +1,56

Déclarations de Q.Bonnetain

« J’étais partie pour gagner aujourd’hui, je me sentais bien. Ce n’était pas évident avec les conditions. Entre les 2 manches, le niveau d’eau est bien monté et les mouvements d’eau ont changé. Mon entraîneur est venu me voir pour me donner des conseils et nous avons changé la tactique de course. Je me suis adapté au milieu, cela fait partie de notre sport. La saison se termine, mon prochain objectif sont désormais les Mondiaux 2012. Ma victoire est de bon augure pour l’an prochain. »

Chez les dames, Laetitia Parage (AL MARSAC SUR L’ISLE) déloge Sixtine Malaterre (MARSEILLE MAZARGUES) de son trône. Après une 1ère manche difficile lié au froid, Laetitia a réalisé sa 2ème partie de course qui la propulse Championne de France. La médaille de bronze revient à Cécile Vallaeys (AL MARSAC SUR L’ISLE).

Podium Kayak Dame

  1. PARAGE LAETITIA (AL MARSAC SUR L’ISLE – Région Aquitaine) 02 :37 :78
  2. MALATERRE SIXTINE ((MARSEILLE MAZARGUES – Région PACA) +1,02
  3. VALLAEYS CECILE (AL MARSAC SUR L’ISLE – Région Aquitaine) +1,26
×