course automobile

Présentation du rallye d'Espagne FIA

L'avant-dernière manche du Championnat du Monde des Rallyes FIA qui se tient ce week-end en Espagne et présente un défi pour les 3 prétendants au titre de champion du monde.

Le français Sebastien Loeb et le finlandais Mikko Hirvonen sont ex-aequo, alors que Sebastien Ogier est juste derrière à 3 points.

Ce rallye se dispute sur une surface mixte entre graviers et asphalte le vendredi et le samedi. A noter, la dernière étape du samedi se déroule de nuit.

Le dimanche, les concurrents reviendront sur des routes en bitume.
 
Le parcours 2011 comporte 4 nouvelles étapes : sur le gravier de Pesells (SS1/SS4) et l'asphalte de Punta de Les Torres (SS9/SS12). Les Garrigues (SS3/SS6) se courre aussi bien sur le gravier et l'asphalte, et a une nouvelle section de 12.52 km de gravier, tandis que Riba-roja d'Ebre (SS8/SS11) a 6,54 km de gravier.
 
DONNÉES RALLYE
 
Distance totale: 1,589.90km
Distance de course : 406.52km
Nombre d’étapes : 18

spain-rally.jpg

Red Bull remporte le titre constructeur en Formule 1

 «Pour nous, les pilotes, le championnat le plus important est le Championnat des Pilotes, mais pour l'équipe, c'est l'inverse." Sebastian Vettel (Red Bull Racing).

En Corée du Sud, les données mathématiques du problème étaient simples, il fallait prendre 1 point sur les 130 points encore en jeu d’ici la fin de la saison, et Red Bull en comptait déjà 129 !

Il suffisait donc de terminer devant les McLaren pour l’emporter au championnat des constructeurs, quelques jours après le 2ème sacre de l’allemand Vettel pour le championnat pilotes.

Avec 9 victoires et 14 podiums, la mission semblait largement dans les cordes du duo Webber-Vettel.

Pourtant, après les essais qualificatifs, Lewis Hamilton et Jenson Button ont tous deux réalisé d’excellents chronos pour truster la pole position et la 3ème place sur la grille au départ devant les Red Bull.

«Je pensais que ça allait être une course très dur avec les McLaren ", a déclaré Horner, après le drapeau à damier.

Finalement la stratégie choisie par Horner qui consistait à préparer les F1 pour le dimanche a payé, et en course on a retrouvé les Red Bull aux avant-postes du grand prix de formule 1.

Les 2 pilotes Red Bull ont chacun pris une place dès le 1er tour du grand prix pour ne plus les perdre et terminer 1er et 3ème à la fin de la course automobile.

Si Vettel a connu une course tranquille, Webber n’a pas pu passer Lewis Hamilton pour la deuxième place sur le podium. 

«C'est aujourd'hui un grand jour pour l'équipe," a déclaré Webber. "Un excellent travail de leur part pour la deuxième année consécutive. C'est un effort sensationnel de la part de tout le monde à Milton Keynes et Viry (Renault) et chez Red Bull en Autriche. "

×