Les sportifs professionnels revendiquent leurs droits sociaux lors du congrès européen UNI Europa

Des représentants des 25 000 sportifs adhérents d'UNI Europa Sport Pro participeront au congrès UNI Europa, début octobre à Toulouse (3, 4 et 5 octobre)Au programme des débats figurent notamment les conséquences de la réglementation mondiale anti-dopage sur le respect de la vie privée et de libertés individuelles, l'influence des paris sportifs sur les acteurs du sport, les moyens de prévention des risques ou encore l'exploitation des droits de propriété intellectuelle.

« Le sport est considéré comme un marché économique depuis 20 ou 30 ans », constate Walter Palmer, responsable d'UNI Europa Sport Pro.

 

« Mais les sportifs professionnels ont du mal à faire reconnaître leurs droits en tant que travailleurs et salariés. Le rôle de notre fédération consiste à développer une volonté collective, à créer et animer des plateformes de dialogue et à trouver un équilibre pour que les règles nécessaires au respect de l'esprit du sport ne violent pas les droits des travailleurs sportifs. »

 

Les sportifs professionnels ne sont toujours pas suffisamment intégrés dans les négociations collectives et des disparités importantes existent  encore en Europe. La France se distingue par un taux de syndicalisation des sportifs très élevé dans de nombreuses disciplines. Un record a été battu, cette année, avec plus de 94% d'adhésion chez les footballeurs pro

Plusieurs sujets d'actualités dans le domaine du sport seront abordés lors du congrès. Les sportifs attendent le verdict en appel de la Cour Européenne des Droits de l'Homme concernant certaines dispositions de la réglementation anti-dopage en Europe. Tout en reconnaissant la nécessité d'une lutte anti-dopage efficace et cohérente, les syndicats contestent des mesures excessives comme l'obligation pour les athlètes de déclarer leur localisation en permanence, y compris lors des périodes de vacances, pour subir des contrôles inopinés. D'autres problématiques majeures, telles que la santé des sportifs et la sécurité au travail ou le partage des bénéfices liés à l'exploitation de leur image seront abordés lors de ce congrès.

Néanmoins, cette position pourrait ne pas être comprise par le grand public qui est agacé par la prolifération du dopage dans le sport de haut niveau et qui espère un sport plus propre et plus éthique. Il reste donc à trouver un bon équilibre entre respect de la vie privé  des athlètes et contingences liés au fait de pratiquer un sport en tant que professionnel.

La lutte anti-dopage doit rester la priorité de tous ! Dans l'intérêt du sport et des sportifs.

Les syndicats sportifs ont aussi mis en place à l'échelle européenne une campagne de sensibilisation auprès des joueurs sur les risques liés aux paris sportifs. L'objectif est de garantir et préserver l'intégrité des compétitions.

Plusieurs associations de joueurs en France (Provale, AJPH et SNB) participent à ce programme au niveau national.

Sport sportifs athlètes droits sociaux des sportifs de h syndicat de joueurs UNI Europa sport Walter Palmer

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×